Coronavirus et handicap : + de droits de sortie pendant le confinement.

Mon enfant handicapé vit très mal le confinement. Est-ce possible de l’amener en forêt ou dans un lieu de dépaysement, plus d’une heure et un peu plus souvent ?

Attention ces dérogations particulières s’appliquent aux personnes autistes, ou présentant des troubles psychiques qui souffrent particulièrement du confinement.

Les conditions de sortie pour les enfants et adultes handicapés et leur accompagnant sont assouplies en cas de besoin, dans le strict respect des gestes barrière qui restent obligatoire pour la santé de tous.

L’assouplissement des règles de sortie est fait pour aider les personnes handicapées qui connaissent à cause du confinement des troubles importants du comportement ou une altération de leur santé mentale, et notamment les personnes avec autisme, déficience intellectuelle, déficit de l’attention, avec ou sans hyperactivité (TDAH) ou troubles psychiques.

Si vous êtes dans ce cas, que vous habitiez seul, chez vos parents ou chez un proche :

  • Vous pouvez sortir seul ou accompagné, plus longtemps (plus d’une heure) et vous pouvez aller plus loin de chez vous (plus d’un km).
  • Vous pouvez sortir à pied ou en voiture.
  • Vous pouvez aller dans un lieu de détente en plein air et ouvert au public.
  • Vous pouvez sortir plus souvent.

Dans tous les cas, vous devez avoir avec vous (ou votre accompagnant pour un enfant) votre attestation dérogatoire de déplacement ET tout document qui justifie votre handicap. Vous montrez les deux documents aux policiers s’ils vous contrôlent.

Si votre parent, votre proche ou un bénévole sort avec vous, il doit avoir son attestation dérogatoire de déplacement habituelle pour chaque sortie.

Si un professionnel se déplace pour vous accompagner pour vos sorties, il doit porter sa dérogation professionnelle de déplacement.

Bon à savoir : Si je n’ai pas de reconnaissance de la MDPH, est-ce qu’un certificat médical suffit pour justifier mon handicap ?

Oui, tout document attestant de votre situation peut être utilisé : pour les enfants TDAH, par exemple, cela peut être une copie du projet personnalisé de scolarisation (PPS) ou du projet d’accompagnement personnalisé (PAP), le certificat médical ou une ordonnance médicale. Si vous ne retrouvez pas de document adéquat, votre médecin traitant ou un de ses confrères peut vous adresser un certificat médical par courriel.

Pour voir le texte officiel du secrétariat d’état aux Personnes handicapées, c’est ici.

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défilement vers le haut