« Ne pas séparer les bébés prématurés de leurs parents, même pendant le Covid-19 »

Faut-il éloigner les parents lorsque leur enfant est né prématurément en période de confinement ? Non répondent au même moment l’association SOS préma et la Société savante de néonatologie.

Maintenir le lien entre parents et enfants est essentiel

Dans un communiqué l’association SOS préma alerte les pouvoirs publics sur le besoin de maintenir un lien entre parents et enfants pendant cette période des premiers jours d’un prématuré. Pour l’association : « Tout enfant hospitalisé a le droit d’avoir ses parents à ses côtés. (…) Les soins de développement centrés sur l’enfant et sa famille comme l’allaitement, le peau à peau, ne peuvent être remis en cause. »  

Même son de cloche du côté de la Société savante de néonatologie qui rappelle que « la participation des parents permet d’améliorer le devenir des nouveaux-nés prématurés. »

Elle insiste également sur « le processus naturel d’attachement parent-bébé » qui est « essentiel pour le développement neurologique et relationnel des enfants. »

La Société de néonatalogie tient à souligner qu’une « séparation précoce peut affecter la santé mentale des parents mais aussi avoir des effets durables sur la programmation émotionnelle et le neuro-développement des nouveaux-nés. »

Des mesures de protection renforcées

La Société savante de néonatologie rappelle également le faible risque de gravité pour les tout-petits : « Les risques pour le nouveau-né hospitalisé d’être contaminé et ou d’être contaminant sont très faibles si les mesures protectrices adaptées (gestes barrières) sont appliquées. » Et précise les cas où il faudra renforcer les mesures de protection, en particulier si l’un des parents est déclaré porteur du coronavirus :  

  • Confinement du nouveau-né en bonne santé avec sa mère en maternité si son état le permet jusqu’à la sortie à domicile (confinement jusqu’à J14 et suivi) ;
  • Accès minimal préservé de la mère à son bébé hospitalisé (ou si impossible du père) jusqu’à la fin du confinement clinique puis accès standard pour les deux parents ;
  • Accueil sécurisé et organisé ;
  • Soutien de l’unité familiale (moyens audio-visuels) en cas d’impossibilité absolue de contact.

Votre enfant est né prématuré : lisez aussi notre article sur le suivi des enfants nés prématurés et la vidéo qui présente l’histoire de Lorris et Maddy, deux jumeaux nés prématurés qui font du peau à peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.