À 6 ans, mon enfant court de manière fluide et sait s’arrêter net

Un enfant de 6 ans court sans problème

Votre enfant vient d’avoir 6 ans : c’est l’âge où il sait courir et s’arrêter net sans difficultés. Il sait sauter à cloche pied plus de trois fois, sur place ou en avançant. Il est aussi capable de marcher sur la pointe des pieds ou sur les talons.

Au moment de sortir, il sait fermer son manteau tout seul, en utilisant les boutons ou la fermeture éclair. Il réussit à se laver les mains et à les essuyer seul sans que vous l’aidiez. Il réussit à toucher avec son pouce les différents doigts de sa main une fois que vous lui avez montré comment faire. Lorsqu’il dessine, il sait également copier un triangle.

Le langage de l’enfant à 6 ans

À 6 ans, votre enfant est désormais capable de vous raconter une petite histoire avec un début, un milieu et une fin, après avoir vu par exemple un dessin animé. Il sait aussi raconter quelque chose qui l’intéresse en respectant le tour de parole et il s’exprime avec des phrases construites qui sont correctes au niveau de la grammaire.

Lorsque vous participez à une activité comme le dessin avec votre enfant de 6 ans ou que vous jouez avec lui, celui-ci est capable de dénombrer dix objets devant lui comme des crayons, des jetons. Il peut désormais répéter dans l’ordre trois chiffres qui ne se suivent pas comme « 5, 2, 9 ». L’âge de 6 ans est l’âge où il connait tous les chiffres, de 0 à 9. Il est enfin en mesure de maintenir son attention environ dix minutes lorsqu’il pratique une activité qui l’intéresse, sans que vous ayez besoin de le recadrer.

Dans son rapport avec les autres, votre enfant de 6 ans sait reconnaître les émotions d’une autre personne. En outre, il réussit également à réagir de manière ajustée, en étant par exemple capable de consoler un ou une camarade qui pleure.

Les signes à observer à l’âge de six ans

Il est possible que votre enfant de 6 ans éprouve des difficultés à courir de façon fluide et à s’arrêter net, et qu’il ne parvienne pas à sauter à cloche-pied ou à marcher sur les pointes et les talons. Si vous remarquez en plus de cela une autre difficulté dans le développement de son langage, ou dans son rapport avec les autres, ou enfin dans la réalisation de choses simples comme fermer son manteau tout seul ou réussir à maintenir son attention environ dix minutes, il faut agir.

Il ne faut pas hésiter à aller consulter votre médecin, votre pédiatre, ou un médecin de la PMI spécialisé dans le développement de l’enfant. En consultant, vous pourrez avoir des réponses à vos questions et si cela est nécessaire, le professionnel de santé pourra vous guider. Si celui-ci semble ne pas s’alarmer, et que vous avez toujours des doutes, vous pouvez lui demander les coordonnées d’un.e psychomotricien.ne ou d’un.e kinésithérapeuthe. Ces professionnels pourront alors vous rassurer et le cas échéant vous accompagner.

Des facteurs et comportements à prendre en compte et à observer

Ces signes d’alerte sont des repères du développement de votre enfant destinés à vous aider. Ils font partie d’une observation plus générale du comportement de votre enfant et de certaines choses à prendre en compte également, et qui vous paraissent bizarres : si vous remarquez qu’il est très souvent en colère, qu’il pleure, qu’il a de sérieux troubles du sommeil, ou encore que son alimentation est difficile, ou enfin qu’il montre un fort rejet par rapport à un changement d’environnement ou par rapport à une matière ou un tissu, etc. Ces comportements inhabituels sont aussi un marqueur important pour passer à l’action.

Beaucoup d’autres éléments peuvent être pris en considération pour évaluer si le signe qui vous inquiète mérite d’en savoir davantage.

Un livret destiné à mieux repérer les troubles du neuro-développement (TND) chez les enfants de moins de 7 ans, a été mis en ligne par le ministère afin d’aider les familles et les professionnels de santé. Plus de détails sont à retrouver dans notre article consacré à ce sujet.

À ce titre, n’oubliez pas que le carnet de santé de votre enfant indique depuis 2018 les dates clés du développement de l’enfant, n’hésitez pas à le consulter. Concernant l’âge clé de 6 ans, vous pouvez également lire notre article sur l’âge clé de 6 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.