Le service de soins et d’éducation spécialisée à domicile s’adresse à des enfants de la naissance à 14 ans pour lesquels des difficultés ont été repérées. On les appelle souvent des SESSAD. Ils interviennent à domicile ou sur le lieu de vie de l’enfant qui peut être l’école. Ils proposent des soutiens comme l’orthophonie, la psychomotricité,…. Mais attention avant de pouvoir être accompagné par un SESSAD, votre enfant devra avoir été orienté par la Maison Départementale des Personnes Handicapées.

 

Comment y avoir accès ?

Les enfants sont adressés au service sur notification de la commission des Droits et de l’Autonomie (CDA) de la Maison départementale de Personnes Handicapées (MDPH). Il faut être passé par le MDPH pour aller vers un Sessad. Mais rien ne vous empêche de faire les deux démarches en parallèle : d’une part la demande à la MDPH, d’autre part une prise de contact avec le SESSAD que vous avez pu repérer à coté de chez vous. Attention, les démarches auprès de la MDPH peuvent être longues et fastidieuses. Il n’est jamais trop tôt pour entamer cette demande.

 

Pour qui ?

Les Services peuvent parfois avoir des noms différents. En effet, ils peuvent être spécialisés par type de handicap et portent alors des appellations différentes :

– Le SESSAD, Service d’Education Spéciale et de Soins à Domicile, est le plus répandu. C’est un service constitué d’équipes pluridisciplinaires. Il apporte un soutien spécialisé à l’enfant (ou à l’adolescent) pour le maintenir dans son milieu de vie ordinaire et d’éducation. Il participe à son intégration scolaire ou à l’acquisition de son autonomie. ils s’occupent des jeunes de 0 à 20 ans atteints de déficiences intellectuelles ou motrices et de troubles du caractère et du comportement.

– Un SSAD, Service de Soins et d’Aide à Domicile, suit les enfants polyhandicapés âgés de 0 à 20 ans. Un polyhandicapé est un handicap qui cumule des difficultés intellectuelles et des difficultés motrices.

– Un SAFEP, Service d’accompagnement familial et d’éducation précoce, accueille les enfants de 0 à 3 ans déficients auditifs et visuels graves.

– Un SSEFIS, Service de soutien à l’éducation familiale et à l’intégration scolaire, se charge des enfants de plus de 3 ans déficients auditifs graves.

-Un SAAAIS, Service d’Aide à l’Acquisition de l’Autonomie et à l’Intégration Scolaire,lsuit les enfants de plus de 3 ans atteints de déficience visuelle grave.

 

Combien ça coûte ?

Tous les soins sont pris en charge et vous n’avez rien à payer.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.