Le neuropédiatre

Le neuropédiatre est un pédiatre spécialisé dans le développement et les maladies du cerveau de l’enfant. Ce dernier étant particulièrement sensible puisqu’il est en changement permanent durant toute la période de l’enfance et de l’adolescence.

Quelles sont ses missions auprès de l’enfant et de sa famille ?

Le neuropédiatre accompagne l’enfant et sa famille sur plusieurs points :

  • Effectue un diagnostic fonctionnel des difficultés.
  • Propose rapidement des aides adéquates pour accompagner son développement, en prenant en compte la globalité de la vie de l’enfant.
  • Recherche, si possible, la cause de ces difficultés.
  • Permet une articulation médicale à la prise en charge de l’enfant, et guide les familles dans leur parcours. Celles-ci pourront d’ailleurs être dirigées vers les centres hospitaliers pour des examens complémentaires si le neuropédiatre pense cela nécessaire.

En restant un interlocuteur privilégié sur lequel les familles peuvent se reposer facilement, le neuropédiatre est un acteur important dans ces parcours difficiles autour des « annonces ».
La compétence neuropédiatrique s’étend aussi à des pathologies souvent associées aux troubles du neurodeveloppement : épilepsie, mouvements anormaux… Sa présence au sein d’une équipe pluridisciplinaire, tel que le CAMSP, permettra d’améliorer la qualité de la prise en charge globale et d’apporter une réponse de proximité en urgence lorsque cela est nécessaire.

Où trouver un neuropédiatre ?

La plupart du temps, on trouve des neuropédiatres dans des centres hospitaliers (universitaires ou non). Dans ces cas, les consultations sont prises en charge comme toute autre consultation. Néanmoins, certains neuropédiatres sont installés en libéral. Les consultations étant, souvent, longues, il peut y avoir des dépassements d’honoraires. Il faudra se renseigner auprès du secrétariat lors de la prise de rendez-vous.
En CAMSP également, il y a souvent des neuropédiatres. Ils développent particulièrement la compétence dans le neurodeveloppement, avec ses aspects normaux et pathologiques.

Découvrez l’histoire d’Erwan avec la neuropédiatre Sandrine Lanco-Dosen. Dans une autre vidéo, cette dernière nous parle de l’importance d’intervenir dès le plus jeune âge auprès des enfants ayant des difficultés développementales.

2 commentaires

  • Bonjour, s’il vous plaît Raffaele Je vais vous expliquer en quelques mots car je suis en contact avec de nombreuses structures en Italie et à l’étranger pour pouvoir soigner ma nièce.

     il y a quelques semaines, ma petite-fille de 7 ans a reçu un diagnostic d’ataxie télangiectasie, une maladie rare et grave.

     En Italie, ils m’ont dit qu’il n’y avait pas de remède et que la situation allait empirer.

     Pour l’instant, l’enfant n’a que des problèmes de marche et un petit ralentissement des mouvements.

     Il faut tout faire pour s’arrêter ou ralentir.

     Un établissement en Allemagne a recommandé une allogreffe de cellules souches hématopoïétiques, ils enquêtent sur le cas, ils me le feront savoir.

     un autre médecin m’a conseillé de prendre le médicament TANGANIL ils ont fait un essai et avec ce médicament ils ont vu des améliorations mais pas de guérison.

     en faisant des recherches, j’ai remarqué qu’il n’y avait qu’en France qu’ils utilisaient Tanganyl et je voulais des informations si je pouvais les donner à la fille.

     utilisez-vous TANGANIL pour cette maladie? pouvez-vous nous aider de quelque manière que ce soit?

     Avez-vous déjà eu des patients atteints de cette maladie ?

     merci de me repondre on ne sait plus quoi faire

     En attente de votre réponse. Merci

     raffaeleviglietti07@gmail.com

     3384031037

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défilement vers le haut